SAINT-FURSY
LE CHRISTIANISATEUR ET PATRON DE PERONNE


Saint-Fursy était un moine irlandais. Il devint l'ami d'Archambaud, maire du palais et seigneur de Péronne, par don de Clovis II, dont il baptisa son fils.

Fursy quitta la cité pour créer une abbaye à Lagny-en-Brie vers 648. Archambaud ne supportait pas l'éloignement de son ami et lui demanda de fonder un monastère à proximité de Péronne. C'est ainsi que Fursy fonda l'abbaye du Mont-Saint-Quentin, avec ses frères Foislain et Ultain. C'est Saint Eloi qui consacra ce monastère qui plus tard reçu Pierre l'Ermite avant la première croisade.

Dans l'église St-Jean-Baptiste, dans la chapelle de droite, vous verrez St-Fursy entouré de deux bœufs. En voici l'explication : à sa mort survenue le 16 janvier 650, les seigneurs de Péronne et Mézerolles se disputaient sa dépouille. Pour trancher, on la mit sur un chariot tiré par deux bœufs, puis par des enfants. Et là où le convoi s'arrêterait, on y enterrerait St-Fursy. Le convoi s'arrêta au Mont des cygnes (Tribunal actuel). En fait, d'après la légende, l'essieu de la charrette était faussé.

Après la mort de Saint Fursy, le monastère créé au Mont Saint Quentin prit le nom de "Monastère écossais". Nom découlant de la grande quantité d'Ecossais et d'Irlandais qui venaient se recueillir sur le tombeau du Saint. Tombeau, lieu de plusieurs miracles.

SAINT FURSY, THE PREACHER OF CHRISTIANITY

Saint-fursy was an Irish monk. He had become friends with Archambaud, the mayor of the palace and Lord of Peronne, of whom he baptised the son.

Fursy left the city to create an abbey in Lagny-en-Brie around 648. Archambaud couldn't bear his friend's removing and asked him to found a convent in the area of Péronne. And that was how Fursy founded the abbey of the Saint-Quentin-Mount, with his brothers Foislain and Ultain. Saint-Eloi consecrated this convent which later received Pierre L'Ermite before the first crusade.

In the church of Saint John-Baptiste, in the chapel on the right, you will see Saint-Fursy surrounded by two oxes. Here is the explanation : on his death on January, 16th, 650, the towns of Péronne and Mézerolles argued about his remains. To settle it, it was placed on a chariot pulled by two oxes. And where the convoy stopped, Saint Fursy was buried.
The convoy stopped at the "Mont des Cygnes" (Mount of Swans) (now court house). In fact, according to the legend, the axle of the cart was bent. After Saint-Fursy's death, the convent created at Saint-Quentin Mount was given the name of "Scottish convent". A name given because of the important quantity of Scottish and Irish who came to meditate on the Saint's tomb, where several miracles happened.